Prostituees Cayenne

prostituees cayenne L’expression «courtiers et prostituées» en rapport avec l’achat de femmes dans le quartier chaud de Bangkok n’est pas nouvelle, mais elle est malheureusement de plus en plus acceptée comme étant une pratique normale. J’ai rencontré une connaissance qui travaillait comme prostitué à Bangkok et j’ai été assez choquée quand il m’a dit que la plupart des «filles» auxquelles il allait faire des accouchements étaient en fait des filles thaïlandaises. Apparemment, les «courtiers» sont devenus le visage accepté de l’industrie en Thaïlande que de nombreux touristes et hommes étrangers visitant la Thaïlande pour la première fois voient. Je suis également convaincu que le gouvernement thaïlandais le sait, mais n’a rien fait à ce sujet, peut-être parce qu’il craint qu’une campagne de masse ne mette en lumière le problème de la prostitution dans les rues et ne perde le nombre de touristes.

Récemment, je lisais un article sur un site Web qui prétend autoriser les commentaires à «briser la glace» dans les groupes de conversation. Dans cet article, un homme a fait quelques commentaires sur le fait que la plupart des prostituées à Bangkok étaient soit britanniques, soit australiennes. Je n’ai pas pu m’empêcher de lire le commentaire et de considérer la situation dans son ensemble; où en fait beaucoup de prostituées étaient éduquées, respectables et en mesure de prendre leurs propres décisions quant au type de personne qu’elles voulaient être.

Il me semble être une plaisanterie cruelle de faire la lumière sur la condition des femmes et l’état de vie désespéré dans lequel se trouvent ces jeunes femmes. J’aimerais savoir exactement ce que la Guyane entendait par son commentaire; peut-être que si nous parlions en thaï, j’aurais une meilleure idée de sa signification réelle et de la façon dont il pensait à sa déclaration. Peut-être pouvons-nous lancer une discussion sur le comportement de dépistage du VIH en Thaïlande, qui inclut les gars et les filles de l’industrie qui se sont avérés bien, mais pas bien. Peut-être pourrons-nous alors apporter des changements positifs qui nous profiteront tous.